Brèves

Baisse de la TVA dans la restauration : encore un cadeau aux patrons

Brève
19/03/2009

Depuis des années qu'ils la revendiquaient, les restaurateurs ont finalement obtenu de pouvoir bénéficier d'une baisse de la TVA qui passe de 19,6 % à 5,5 %. Cette mesure représente un cadeau de 3,2 milliards d'euros aux patrons de ce secteur sans que ceux-ci ne se voient imposer aucune baisse des prix, aucune embauche, aucune augmentation de salaire.

Pour satisfaire les exigences des patrons, petits ou grands, les caisses de l'État ne sont jamais vides !

Au bonheur des riches

Brève
17/03/2009

Un député de droite, sans doute réveillé par l'approche des élections européennes, a suggéré que les contribuables qui déclarent plus de 300 000 euros par an voient leurs impôts un peu augmentés.

Réponse nette et sans bavure de l'Élysée : pas question. Le « bouclier fiscal » qui protège les grands bourgeois sera maintenu, au nom... « du respect des promesses de campagne » !

Venant de celui qui avait promis qu'il serait « le président du pouvoir d'achat », c'est assez amusant.

Le Charles-de-Gaulle à la rame

Brève
17/03/2009

En sortant du port pour la première fois, le porte-avions Charles-de-Gaulle avait déjà eu une avarie d'hélice, ce qui est gênant pour avancer. Cette fois, ressorti en mer après après 18 mois de réparations, il repart au garage pour un « problème mécanique » qui va l'immobiliser « entre plusieurs semaines et plusieurs mois ».

Ce serait drôle si ce tas de ferraille n'avait pas coûté 3 milliards d'euros, c'est-à-dire le prix d'une trentaine d'hôpitaux de 450 lits.

C’est lui qui le dit

Brève
17/03/2009

« Depuis le début de la crise financière, les marges que les banques prennent sur les crédits qu'elles ont octroyés ont explosé. (...) Sur les cartes de crédits, ces marges atteignent 12%. » Ce n'est pas nous qui le disons, c'est un patron de banque d'affaires, Georges Ugeux, qui l'a déclaré dans la presse. Et de prédire que les banques ont des chances de « gagner beaucoup d'argent en 2009 ».

Autrement dit, la crise bancaire ne signifie pas que les banques sont en crise.

Inspirons-nous des luttes des Antilles

Brève
16/03/2009

Après la Guadeloupe, les travailleurs de la Martinique ont obtenu les 200 euros, ce qui permettra d'augmenter 60 % des salariés du secteur privé. Ils ont imposé une baisse de 20 % sur les prix de 400 produits, ainsi que des baisses des tarifs bancaires et des charges locatives pour les logements sociaux. D'autres points sont encore en négociation.

Les travailleurs des Antilles ont montré qu'une lutte collective, générale et décidée, peut imposer la satisfaction de revendications que le patronat et le gouvernement prétendaient n'avoir pas les moyens de satisfaire.

Salaires, emploi, hausse des prix, on a ici les mêmes problèmes. On sait comment faire. Les travailleurs antillais ont ouvert la voie.

Surendettement et poudre aux yeux

Brève
16/03/2009

La ministre de l'Économie, Christine Lagarde, parle de moraliser le crédit à la consommation, qui conduit bien des familles au surendettement. Pendant des années, les crédits à taux trompeur ont fait la fortune des banques.

Parmi les familles surendettées, il n'y a pas une majorité de flambeurs, mais surtout des familles dont les revenus sont si bas qu'elles ne voient pas d'autre moyen d'accéder à la consommation.

Tout cela souligne surtout qu'il faudrait un relèvement général et conséquent des salaires, de façon qu'ils permettent à tous les salariés de vivre décemment.

Le ministre et la traque policière

Brève
16/03/2009

Le nouveau ministre de l'immigration, le transfuge du PS Éric Besson, a osé déclarer à propos du film Welcome sur la traque des sans-papiers que la police "traque des passeurs, pas des migrants ou ceux qui les aident".

Pourtant les témoignages sont là. Les sans-papiers sont pourchassés par les policiers qui régulièrement détruisent leurs campements provisoires. La population des environs de Calais peut le constater quotidiennement.

Le ministre ment, ce qui ne l'empêche pas de prétendre agir au nom des "valeurs de la France". Ces valeurs, c'est quoi ? Xénophobie, mensonges et matraquages ?

Il ferait mieux de continuer de se taire

Brève
16/03/2009

Fillon a volé au secours du groupe Total qui, avec 14 milliards de profits, n'en supprime pas moins 555 emplois sur plusieurs sites. Pour Fillon, tout ce que Total peut décider est vertueux.

On savait que ce gouvernement n'avait pas l'intention d'intervenir dans la répartition des profits des grandes entreprises ni de les empêcher de licencier à leur guise. Il persiste et signe.

Les travailleurs de Total, et les autres, apprécieront !

Procès AZF : Total responsable !

Brève
16/03/2009

Pour la troisième semaine du procès de l'explosion de l'usine AZF de Toulouse, appartenant à Total, on a beaucoup discuté du hangar 221 où a eu lieu l'explosion qui a tué 31 personnes et blessé des milliers dautres, parmi les ouvriers et les riverains.

Pour le directeur-général de la filiale de Total, "la sécurité était bonne", mais un expert, qui a visité des centaines de sites chimiques, l'a contredit en parlant à propos de ce secteur d'AZF d'un "des sites les plus vétustes et des moins bien tenus que j'ai visités" avec "une mauvaise gestion des déchets" et une "pollution régulière".

Plusieurs témoins ont souligné les liens entre accidents industriels et sous-traitance. C'est en effet à un sous-traitant que Total avait abandonné la gestion des déchets du hangar 221.

Décidément Total est totalement responsable !

Imprimer txt