Brèves

Violences conjugales : une « grande cause nationale »… sans beaucoup de moyens !

Brève
27/02/2010

L'Assemblée nationale a adopté à l'unanimité une proposition de loi sur les violences faites aux femmes. De son côté, le gouvernement présente la lutte contre ces violences comme « cause nationale » en 2010.

Quel dommage que ces proclamations ne soient pas suivies par des moyens supplémentaires, par exemple pour construire des logements d'accueil pour les femmes amenées à fuir leur conjoint violent. Au contraire même, puisque les subventions publiques allouées aux associations de terrain ont été réduites de presque 20% en trois ans !

Comment les banques américaines contournent les interdits sur les bonus

Brève
27/02/2010

En 2009, les banques américaines vont sans doute enregistrer un profit record de 55 milliards de dollars et leurs dirigeants se sont octroyés plus de 20 milliards de dollars de bonus, en augmentation de 17 % par rapport à l'année précédente. Et cela malgré des prétendues réglementations, malgré les déclarations d'Obama, etc.

Croire qu'on peut brider l'appétit de profit des banquiers est complètement utopique. Lutter pour les exproprier est beaucoup plus réaliste !

La SNCF veut une « concurrence rentable » pour les TER

Brève
27/02/2010

Depuis le 3 décembre dernier, une nouvelle réglementation autorise la concurrence sur les lignes ferroviaires régionales. Selon le journal « Les Échos », pour être plus « concurrentielle », la direction de la SNCF serait prête à revoir la réglementation du travail des 25 000 cheminots des TER, notamment tout ce qui concerne l'organisation et l'aménagement du temps de travail. Très clairement, il s'agira d'imposer aux cheminots plus de travail, une diminution des congés et des salaires plus bas.

Et pour les usagers, dans tous les pays où on a vu cette « concurrence » s'appliquer, les conséquences ont été des tarifs plus élevés et plus d'accidents. Alors, il n'y a aucune raison d'accepter la privatisation des transports publics !

La Françafrique a encore de beaux jours devant elle…

Brève
27/02/2010

Au cours de sa tournée africaine, Sarkozy a déclaré sans rire « je n'appartiens pas à la génération de la colonisation, je n'en ai pas les réseaux. ». Non, il est juste un grand ami de Bolloré qui, lui, est propriétaire des infrastructures portuaires de dizaines de ports, de lignes de chemin de fer, de docks ou de plantations dans 35 pays d'Afrique.

Reçu en grande pompe au Gabon par Ali Bongo, fils et successeur d'Omar Bongo, pilier de la « Françafrique » pendant les 42 ans de sa dictature sur le pays, Sarkozy a renouvelé tous les accords de défense et confirmé le maintien de la base française à Libreville.

C'est ce qu'on pourrait appeler le changement dans la continuité.

Les dirigeants de l’impérialisme français ont du sang sur les mains

Brève
27/02/2010

Sarkozy, lors de son déplacement au Rwanda, a reconnu que la France avait fait de « graves erreurs d'appréciation » en 1994, à propos de la politique menée par le gouvernement français au moment du massacre de plus de 800 000 personnes, essentiellement des Tutsis mais aussi des opposants hutus au régime alors en place.

Des « erreurs » ? Quel mensonge ! Le gouvernement français de l'époque, dirigé par le politicien de droite Balladur, mais sous le contrôle direct du président de gauche Mitterrand, a tout à fait sciemment soutenu un pouvoir, celui du dictateur Habyarimana, qui était prêt à tout pour se maintenir, et dont les successeurs, après sa mort, ont déclenché le génocide. C'est l'armée française qui a armé les milices responsables des massacres. Et c'est grâce à ce genre de chiens sanguinaires que l'impérialisme français maintient sa domination sur les peuples d'Afrique.

Un rapport sur la pauvreté

Brève
27/02/2010

D'après le dernier rapport de l'Observatoire de la pauvreté, il y aurait 8 millions de personnes vivant en dessous du « seuil de pauvreté », estimé à des revenus inférieurs à 908 € par mois, un nombre croissant d'entre eux étant des travailleurs occupant des emplois à temps partiels.

Le capitalisme en crise, c'est ça : à la fois l'augmentation des profits des banques et des grandes entreprises et l'augmentation de la pauvreté.

Chômeurs en fin de droit : des effets d’annonce et aucune mesure concrète

Brève
27/02/2010

Le secrétaire d'État à l'Emploi, Laurent Wauquiez, a promis que l'État et l'Unedic (l'assurance-chômage) allaient dégager « plusieurs centaines de millions d'euros » pour aider « entre 350 000 et 400 000 personnes » sur le million de chômeurs devant arriver en fin de droits en 2010. Quand ? Comment ? Et les autres chômeurs qui ne percevront plus rien ? On verra dans un mois...

Quelques effets d'annonces et beaucoup de mépris, c'est tout ce que le gouvernement a à offrir !

Augmentation du chômage

Brève
25/02/2010

D'après les derniers chiffres rendus publics par Pôle Emploi, le chômage aurait augmenté au mois de janvier de 0,7 %, portant à plus de quatre millions le nombre total de personnes sans emploi officiellement recensées.

Commentaire de la ministre de l'Économie, Christine Lagarde : « Le chômage se réduit graduellement »... Et pendant que des politiciens comme elle occupent le devant de la scène en disant n'importe quoi, les patrons continuent de licencier...

Grèce : succès de la journée de grève nationale contre l’austérité

Brève
25/02/2010

Les travailleurs grecs ont massivement participé à la journée de grève nationale appelée par les syndicats pour protester contre les mesures d'austérité décidées par le nouveau gouvernement socialiste. Le pays a été quasiment paralysé et des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Athènes.

A la propagande gouvernementale qui justifie les sacrifices imposés à la population, les manifestants ont répondu : « Que les banques payent la crise, pas les salariés ».

Imprimer txt