Brèves

Prix des céréales en baisse, malnutrition en hausse

Brève
31/03/2009

Après l'envolée spéculative de l'année dernière, les prix des céréales ont baissé sur les marchés internationaux . Pourtant la situation alimentaire ne s'est pas améliorée. D'après les études de la FAO ces baisses ne se sont pas répercutées à la vente dans la plupart des pays pauvres.

En 2008, 963 millions de personnes souffraient de sous-alimentation. Elles seront selon les prévisions un milliard cette année.

Effets de manche

Brève
31/03/2009

Le gouvernement vient donc d'accoucher d'un décret censé encadrer la rémunération des dirigeants des entreprises. Haro sur les stocks-options et actions gratuites jusqu'à ...fin 2010, et seulement pour les patrons des entreprises qui bénéficient d'un soutien de l'État.

Ce décret ne concerne donc au total, que les dirigeants de six banques importantes, et de deux entreprises : PSA et Renault.

Quant aux patrons des entreprises qui ne touchent pas d'aide directe, ils auront droit aux conseils d'un « comité des sages » dont la nomination est confiée... au Medef !

Pas de quoi terroriser les patrons, d'autant que les vrais capitalistes, eux, les Peugeot ou Bettencourt, ne sont nullement concernés.

Sarkozy braque les retraités

Brève
31/03/2009

Le 1er avril, les retraites seront relevées de 1 %. Ce que le gouvernement appelle un "correctif à la loi de finances 2009" ne compense même pas ce qu'il a fait perdre aux retraités l'an dernier.

De plus, la revalorisation des retraites se faisait d'habitude en janvier. En la repoussant à avril, le gouvernement vole donc trois mois aux retraités.

"Un hold-up", dit la CGT qui l'estime à 350 millions d'euros. Mais que fait la police quand des millions de personnes âgées sont ainsi détroussées ?

Un sabreur d'emplois remplace un autre

Brève
31/03/2009

Patron de PSA (Peugeot-Citroën), Streiff, a été éjecté par ses actionnaires et d'abord par la famille Peugeot.

Il y aura peu de monde pour verser une larme sur le sort de cet individu qui avait lancé un plan de suppression de 11 000 emplois chez PSA en 2007.

Était-ce insuffisant pour les propriétaires de PSA ? En tout cas, ils ont choisi comme nouveau PDG l'ancien patron de Pechiney, puis de Corus, Philippe Varin, qui a un palmarès au moins aussi impressionnant de licenciements dans la métallurgie.

Des chômeurs vendus par lots

Brève
31/03/2009

Depuis 2005, à titre expérimental selon les pouvoirs publics, des cabinets privés sont chargés de placer certains chômeurs. Vu l'explosion du chômage, ce n'est pas concluant, mais ce système va être étendu.

Ainsi, à côté du Pôle emploi, des sociétés privées vont se voir attribuer, "par lots", le placement de 320 000 chômeurs. Cela leur rapportera 3 500 euros par chômeur embauché durant un an au moins.

Ce système ne créera pas un emploi nouveau supplémentaire, mais il permettra à quelques patrons d'empocher de jolies sommes. Même sur les chômeurs, il y a de l'argent à gagner...

Hors piste

Brève
31/03/2009

Annecy cherche à se faire désigner comme principale organisatrice des futurs jeux olympiques d'hiver. Parmi les possibles sponsors de ces JO, il y a les skis Rossignol. Cette société vient d'annoncer 30 % de réduction de ses effectifs dans le monde.

C'est son septième "plan social" en onze ans. Rossignol, un champion de descente... d' emplois.

Restos du coeur : triste bilan

Brève
31/03/2009

La campagne d'hiver des Restos du coeur est terminée, c'est le bilan. La pauvreté n'a jamais été aussi importante depuis qu'existent ces Restos. Et toutes les associations caritatives font le même constat : la misère ne cesse de s'étendre et de plus en plus de chômeurs et même de travailleurs y tombent.

Les Restos du coeur, le Secours populaire, etc., disent tous qu'ils arrivent de plus en plus difficilement à faire face aux besoins. Et heureusement, il y a les bénévoles, les dons de la population qui augmentent ! Parce que s'il fallait compter sur le gouvernement ou sur les riches, ce serait tragique !

Un 101ème département français ?

Brève
31/03/2009

La population de Mayotte, petite île de l'archipel des Comores colonisé par la France en 1841, a voté pour devenir un département français. Juste avant, comme on l'a vu à la télévision, la police s'est livrée à une véritable chasse à l'homme parmi cette population qui, selon les autorités, compterait un tiers de sans-papiers.

Mais qu'est-ce que cela signifie dans une île où ces "sans-papiers", généralement nés français ou de parents français, viennent d'îles voisines indépendantes, mais qui étaient encore françaises il y a une génération ! Des îles entre lesquelles on circulait encore librement jusqu'en 1995, avant que Balladur n'impose un visa pour entrer à Mayotte.

Alors, les habitants de Mayotte, qui survivent dans la misère, espèrent, en devenant département français, avoir droit à quelques aides supplémentaires.

Mais le gouvernement a prévenu : même en devenant le 101ème département français, Mayotte devra attendre vingt ans avant d'avoir droit aux mêmes prestations qu'en métropole. En revanche, de nouveaux impôts devraient y apparaître dès 2014.

Arrestations : demandez le programme !

Brève
29/03/2009

On savait que le gouvernement fixe aux préfets des quotas annuels d'expulsions d'immigrés clandestins (26 000 en 2008), comme d'autres programment la production de chaussures ou de voitures. Une annexe « Immigration et asile » de la loi de finances de 2009 définit également les objectifs d'interpellations de bénévoles aidant ces immigrés, des bénévoles dont le film Welcome s'est récemment fait l'écho. 4 500 d'entre eux devaient être arrêtés en 2008, 5 000 en 2009, plus de 5 500 en 2011.

Les associations d'aide aux sans-papiers ne s'en laissent pas imposer : elles prévoient que 5500 de leurs bénévoles se constituent prisonniers volontaires le 8 avril, pour crier que la solidarité n'est pas un délit.

Imprimer txt