Brèves

La « taxe carbone » ou comment faire payer les pauvres

Brève
31/07/2009

La commission Rocard sur la « taxe carbone » a rendu ses propositions. Sarkozy avait annoncé cette taxe au même moment où il avait annoncé la suppression de la taxe professionnelle, cadeau de plus de 6 milliards d'euros aux entreprises.

Apparemment, concernant cette « taxe carbone », les propositions se résumeraient essentiellement à une augmentation du prix des carburants : de 7 à 8 centimes du litre, voire plus pour le diesel. Ainsi qu'autour de 60 € de plus pour le chauffage dans le cas d'une logement collectif au gaz et 170 € de plus pour la facture de fioul d'un pavillon.

Derrière le vocabulaire écologiste, très à la mode ces derniers temps, se cache en fait un moyen de plus pour l'État de faire payer à la population ses largesses envers le patronat.

Le traitement du chômage : encore une occasion de faire du profit

Brève
29/07/2009

Le secrétaire d'État à l'emploi, Laurent Wauquiez, vient d'annoncer que 250 000 chômeurs allaient être confiés à des opérateurs privés à la place du Pôle emploi. Cela coûtera 100 millions d'euros cette année et 200 millions d'euros l'an prochain. Wauquiez, qui en profite pour annoncer qu'il ne recrutera désormais plus d'agent au Pôle emploi, prétend que les chômeurs auront ainsi de meilleures chances de retrouver du travail.

Mais à l'heure ou les patrons ne recrutent pas et même licencient à tour de bras, sans que le gouvernement ne lève le petit doigt pour les en empêcher, on voit mal ce que des cabinets privés pourront faire de plus que le Pôle emploi. À part s'engraisser en empochant de l'argent public, bien sûr...

Europe : 5 millions de jeunes au chômage

Brève
29/07/2009

L'organisme statistique de l'Union Européenne vient de publier les chiffres du chômage des jeunes actifs (moins de 25 ans). La barre des 5 millions de jeunes sans emplois a été franchie au premier trimestre 2009, c'est-à-dire au début de la crise actuelle. Nul doute que les choses ce sont aggravées depuis.

Au niveau de l'Europe, c'était alors près d'un jeune actif sur cinq qui était au chômage (18,3 %) d'après les statistiques officielles. La proportion était de 22,3 % pour la France.

On mesure là tout le gâchis de l'économie capitaliste incapable de mettre en oeuvre l'énergie de ces jeunes.

La police va devenir officiellement pirate informatique

Brève
29/07/2009

Le gouvernement prépare, pour la fin de l'année, une loi légalisant la possibilité pour la police d'accéder secrètement aux ordinateurs des particuliers.

Les policiers pouvaient déjà pratiquer des écoutes téléphoniques ou bien perquisitionner chez quelqu'un et embarquer l'ordinateur pour en analyser le contenu. Mais ils pourront bientôt « sans le consentement des intéressés, accéder à des données informatiques, les observer, les collecter, les enregistrer, les conserver et les transmettre ». Ce qui s'est déjà fait, mais illégalement, pour le compte de l'État ou de grandes entreprises.

Oh, bien sûr le gouvernement justifiera la légalisation de ce piratage informatique par la nécessité de lutter contre le terrorisme et la criminalité organisée. Mais les mésaventures de Julien Coupat et de ses compagnons, les «épiciers de Tarnac» maintenus des mois en prison au nom de la lutte contre le terrorisme, alors qu'il n'y avait aucune charge contre eux, ont montré à quels abus pouvait aboutir ce genre de législation.

Pendant la crise, la spéculation continue

Brève
29/07/2009

La spéculation à la hausse sur les actions est repartie de plus belle. Depuis leur point le plus bas en mars, les actions cotées à la bourse de Paris ont augmenté leur valeur d'un tiers. Et encore plus à New York (+ 35 %), Tokyo (+ 41 %) et Londres (+ 59 %).

Peu importe que la précédente bulle spéculative ait débouché sur la crise financière de septembre dernier, puis sur l'actuelle crise économique tout court. Il y a de l'argent facile à gagner à la bourse pour ceux en possèdent déjà beaucoup.

C'est là que sont passé les centaines de milliards que chaque gouvernement a donné à ses capitalistes, pendant que l'économie réelle s'affaiblit à force de fermetures d'usine et de suppressions d'emploi. C'est pour leur permettre de parasiter de plus belle les richesses économiques que les États ont comblé leurs trous de trésorerie, en alourdissant considérablement la dette publique.

Pour empêcher cette catastrophe, il faut enlever le contrôle de l'économie à la bourgeoisie.

Le dernier survivant des tranchées de 14-18

Brève
28/07/2009

Harry Patch, le dernier survivant des tranchées de la guerre de 1914-18, est mort samedi à 111 ans. Ce Britannique avait survécu à la bataille de Passchendaele (Ypres, 1917), qui fit quelque 700 000 victimes.

Qualifiant la guerre de « crime organisé », il disait qu'« on aurait dû donner les armes aux hommes politiques qui nous [y] ont mené et leur dire de régler leurs différends entre eux, au lieu d'organiser le meurtre de masse légalisé ».

Répression à l’Éducation Nationale

Brève
28/07/2009

Le ministre de l'Éducation Nationale ne fait pas de cadeaux aux enseignants qui contestent sa politique. Alain Refalo, professeur des écoles près de Toulouse, avait refusé de faire les deux heures de soutien personnalisé par semaine comme le voulait la réforme en cours. A la place il avait organisé un atelier de théâtre, avec le consentement des parents d'élèves.

Pour lui faire payer cette désobéissance, il s'était vu, en cours d'année, refuser une promotion et on avait retenu 19 jours de salaire sur sa paye. Mais au lieu de rentrer dans le rang, Refalo, loin d'être le seul instituteur contestataire, avait alors lancé le mouvement des « professeurs désobéisseurs ». C'est cela que le ministre vient de lui faire payer, en plein milieu de l'été, en le rétrogradant d'un échelon. Il perdra ainsi plus de 7 000 € en plusieurs années.

Tâcher de faire passer les suppressions d'emploi et la désorganisation de l'école à coup d'injustices : c'est la politique du gouvernement.

Le Tour de France est terminé

Brève
28/07/2009

Le vainqueur et les autres étaient-ils dopés ? Rien ne le prouve, mais tout le laisse à penser, en particulier les performances des coureurs, dont les spécialistes s'accordent à dire qu'on ne les réalise pas à l'eau claire...

En tout cas, ce qui est certain, c'est la bonne affaire que représente cette entreprise extrêmement profitable pour son propriétaire, le groupe Amaury (Le Parisien, L'Equipe, France Football, le Dakar, etc.). Le retour d'Armstrong a notamment permis d'augmenter les audiences, et ainsi de faire marcher le jackpot à plein régime. Bref, les exploits sportifs et les paysages de carte postale ne sont plus que des supports commerciaux transformables en espèces sonnantes et trébuchantes...

Émeutes dans les townships d’Afrique du Sud

Brève
24/07/2009

Des émeutes ont éclatés dans les quartiers pauvres d'Afrique du Sud, les townships, ces anciens ghettos officiels pour les Noirs du temps de l'apartheid. Ce système fondé sur la ségrégation raciale au profit de la minorité blanche a disparu il y a plusieurs années, mais les Noirs les plus pauvres continuent de vivre aujourd'hui encore dans les mêmes ghettos et dans des conditions de plus en plus difficiles. Ainsi les émeutiers protestaient contre le manque de services publics, le manque de logements et de travail et l'abandon général dans lequel ils sont laissés.

La population noire et pauvre est aujourd'hui victime d'un autre apartheid, social celui-là, semblable à celui qui existe dans tous les autres pays du monde. Et seule une révolution sociale pourra y mettre fin.

Imprimer txt