Échos des entreprises

Ville de Grenoble :  Les bibliothécaires ont fait reculer la municipalité

Echo d'entreprise
28/11/2021

Depuis le mois d’août, les bibliothécaires se sont mobilisées contre l’obligation décidée par le gouvernement de contrôler le passe sanitaire des usagers, considérant que cela empêchait l’accès à la culture pour tous.

Semaine après semaine, beaucoup ont fait des journées de grève, certaines ont refusé d'effectuer ce contrôle. Des distributions de tracts aux usagers, sur les marchés, et des rassemblements de soutien ont été organisés.

Alors qu’Eric Piolle, le maire écologiste, s’était prononcé publiquement contre cette mesure de contrôle dans les bibliothèques municipales, il a fait convoquer à partir du 16 novembre, en vue de sanctions, 12 bibliothécaires. Mais ce jour-là, en soutien de leurs collègues, la grande majorité des bibliothèques de la ville sont restées fermées. La mobilisation s’est poursuivie… jusqu’à ce que la municipalité fasse marche arrière : les menaces de sanctions sont annulées et les bibliothécaires n’auront plus à contrôler le passe-sanitaire des usagers.

Lorsque les travailleurs s’organisent, se mobilisent avec ténacité et détermination, ça paie !

Agglomération de Chaumont :  Périscolaire en grève

Echo d'entreprise
26/11/2021

Plusieurs dizaines de salariés du secteur périscolaire de Chaumont, principalement des animateurs, se sont mis en grève vendredi 19 novembre.

Ils dénoncent le manque de personnel qui conduit à un sous-encadrement des enfants, notamment ceux porteurs de handicap. Ils dénoncent également le recours abusif aux contrats courts et la faiblesse des salaires.

Ils ont bien raison : il faut embaucher, répartir le travail entre tous et augmenter les salaires !

Sochaux  :  Peugeot Embout Nord 22 Novembre 2021 : Pôvre patron !

Echo d'entreprise
26/11/2021

Les ateliers des presses vont diminuer leur surface de moitié et selon la direction, c'est une bonne chose pour Peugeot qui va voir ses taxes diminuer.

Cela nous a tellement ému au dernier briefing en TB que l'idée d'une collecte pour PSA a été lancée...

Michelin (Troyes) :  Non aux suppressions d'emplois

Echo d'entreprise
22/11/2021

Michelin vient d’annoncer la suppression de 114 postes sur le site de La Chapelle-Saint-Luc (banlieue de Troyes) avec la fermeture de l’atelier mélange. Ces suppressions d’emplois ici s’ajoutent aux 150 déjà prévues dans le cadre des 2300 postes supprimés d’ici trois ans en France.
L’activité mélange serait rassemblée sur le site de Blanzy à Montceau-les-Mines où il n’y aurait qu’une vingtaine de postes de créés.
Le prétexte est que la production à Troyes serait trop coûteuse. Pourtant Michelin annonce un chiffre d’affaires de 17,2 milliards d’euros et le président Menegaux affirme que « le groupe affiche des performances très solides »… pour des profits toujours plus grands pour les actionnaires.
La direction prétend qu’il n’y aura ni licenciement, ni « départ contraint ». Seulement des reclassements, ici à Troyes ou à Montceau-les-Mines. Mais nous n’avons aucune raison d’être rassurés. Ce seront des pressions pour nous faire accepter des changements inacceptables et une aggravation des conditions de travail. C’est inadmissible.

Ville de Grenoble :  Non aux sanctions contre les bibliothécaires !

Echo d'entreprise
17/11/2021

Eric Piolle, le maire écologiste, s’était prononcé publiquement contre le contrôle du passe sanitaire instauré dans les bibliothèques municipales par le gouvernement depuis le 9 août. Mais il a fait convoquer en vue de sanctions 12 bibliothécaires pour avoir précisément refusé ce contrôle afin de ne pas discriminer les lecteurs. Les premières convoquées ce mardi ont pu compter sur le soutien, par la grève, de leurs collègues : la grande majorité des bibliothèques de la ville sont restées fermées. Une soixantaine de bibliothécaires et leurs soutiens se sont également rassemblés pour dénoncer cet acharnement contre des employés qui veulent laisser libre l'accès à tous les lecteurs.

Les directeurs menant les entretiens ne voulaient qu’un seul « conseiller » syndical sous prétexte qu’il serait « difficile de discuter quand on est trop nombreux »… Alors même que la municipalité cherche à diviser les bibliothécaires et à individualiser les situations, la mobilisation a imposé que chacune soit assistée par les six représentants de l’Intersyndicale. Une autre façon d'affirmer qu’il s’agit d’un combat collectif. La mobilisation continue et rendez-vous a été donné pour les convocations suivantes.

Cooperl (Lamballe-22) :  C'est pas férié ?

Echo d'entreprise
12/11/2021

                Selon les vœux de la direction, le 11 novembre sera travaillé. Il paraît que c’est pour diminuer le nombre de porcs chez les éleveurs.

                En fait, pour la sainte production, il n’y a pas d’armistice qui compte, c’est la guerre pour le profit en permanence.

                Mais faire une trêve nous irait très bien !

Naval Group (Lorient-56) :  Cadeaux

Echo d'entreprise
12/11/2021

                Naval group a organisé une réunion sur les innovations navales (les NIDS : naval innovations days) les 7 et 8 octobre à Issy-les-Moulineaux.

                Parly, la ministre de la guerre (qui prépare peut-être sa reconversion à Naval group) était présente, ainsi que tous les donneurs d’ordre de l’Etat : du beau monde à convaincre afin d’avoir l’aval du gouvernement pour l’achat de matériel militaire.

                En plus des petits fours et du champagne, sont-ils repartis avec des maquettes de Bateaux de guerre ?

Pontchaillou (Rennes-35) :  Des élèves pas aidés

Echo d'entreprise
12/11/2021

                Parmi les futures aides-soignantes en formation à Pontchaillou, nombreuses sont les élèves sans ressources après une reconversion.

                Par exemple, d’anciennes aides à domicile ont dû abandonner leur poste pour entrer à l’école, et n’ont droit qu’à une bourse ridicule pour subvenir aux besoins de leur famille.

                L’hôpital se plaint de manquer de personnel, mais rien n’est fait pour l’attirer : ni le financement des formations, ni les salaires, ni les conditions de travail ensuite.

Stellantis-PSA (Rennes-35) :  Non à la fermeture d'Eisenach

Echo d'entreprise
12/11/2021

                Stellantis a annoncé la fermeture « provisoire » de l’usine d’Eisenach en Allemagne menaçant ainsi 2 000 emplois.

                La production est transférée à Sochaux sans aucune création d’emplois.

                À Eisenach, c’est le chômage, à Sochaux des heures supplémentaires. Il faut répartir le travail entre toutes les usines sans suppression d’emploi.

Orange (Rennes-35) :  Gâchis sur toute la ligne

Echo d'entreprise
12/11/2021

                Beaucoup d’entre nous sont choqués d’apprendre que le restaurant interentreprise le Calydon ne rouvrira pas avant le printemps.

                De plus, Ansamble, l’entreprise gestionnaire, a considéré que son intérêt était de s’en désengager : les salariés du Calydon, que nous connaissons depuis longtemps, ont donc été dispersés sans même que nous puissions les saluer… en espérant que tous aient pu conserver un travail, ce qui n’est pas certain.

                Orange, Ansamble et les gestionnaires du Calydon font ainsi la démonstration que la restauration collective et ceux qui la font vivre sont le cadet de leurs soucis.